LES TÉMOIGNAGES

Laisser une trace de notre histoire, de là où nous en sommes. Montrer aux autres parents qu’ils ne sont pas seuls.

Vos témoignages

Un miracle! C’est comme ça que j’ai pris la nouvelle en voyant le + sur le test de grossesse. A 41 ans et en couple depuis 6 mois. Je m’y attendais, je n’y croyais..
Tout a été très vite, peut-être trop vite
1er rendez-vs c/o le gynécologue pour confirmer la bonne nouvelle. On entend même son coeur battre!
Le 1er trimestre se passe bien, juste fatiguée mais bien.
Nous annonçons l’heureuse nouvelle autour de nous et on réalise petit à petit qu’on va être parent.
Puis une nuit le drame: durant la journée je ne me sentais pas très bien, faible. Chaque fois que j’allais aux toilettes ma culotte était mouillée. Une fois à la maison je me suis allongée sur le canapé. J’ai commencé à avoir mal au ventre mais je ne me suis pas plus inquiétée que ça. C’est vers 1h du matin que les douleurs ont réellement été très fortes. Je me suis levée pour aller aux toilettes et là l’inimaginable!!! Mon bébé tombe dans les toilettes. Je réalise alors que ce sont des contractions. Je hurle le nom de mon ami qui dormait à point fermer. Il se réveille enfin et découvre lui aussi l’horreur. Ambulance, hôpital, curretage, annonce aux proches…bref l’enfer.
Deux ans ont passé et je souffre toujours. Je ne comprends pourquoi la Vie me fais un cadeau pour ensuite me l’enlever. Parfois je me dis que j’aurais préféré n’avoir jamais été enceinte.

Séverine
Jul 9 2017, 8:31am

Bonjour a toutes je souhaiterez pouvoir dialoguer avec vous

stella
Jun 27 2017, 8:11pm

Déjà un an, une année sans toi.
Et pourtant j’étais si heureuse d’avoir une fille. Ton grand frère aurait prit son rôle très à coeur.
Mais cette grossesse à été l’opposé de la première ; avec un placenta marginal, des hématomes, des hémorragies, des malaises, des infections, des transfusions… et pourtant tu étais en pleine forme.
Il y a certaines choses que je n’accepte toujours pas, comme par exemple me dire que tout va rentrer dans l’ordre, que ce n’est pas si grave que ça, un peu de repos… J’ai perdu ma fille, et j’ai failli partir moi aussi.
Les premiers jours ont été atroces. Mon chéri à été plus que présent et mon fils m’a redonné la force. Aujourd’hui je me sens mieux, apaisée. Je pense avoir fait le nécessaire pour accepter ton départ. Je ne t’oublie pas, on ne t’oublie pas. Tu resteras à jamais notre fille, ma très chère Lily et je suis fière de te dire que dans quelques mois tu seras grande soeur.
Je t’aime, ta maman ♥

Margaux
May 8 2017, 7:52pm

Une envie, un espoir, convaincre l’amoureux, une nouvelle aventure, une grande famille, un p’tit dernier ou une p’tite dernière…
C’est parti, test positif, « profites-en c’est la dernière fois », tout va bien puis la fatigue, la journée à dormir, les siestes et les nuits qui ne sont jamais assez longues…
Les nausées, les nausées, les nausées…bien enceinte !!! Y paraît que plus elles sont importantes plus le bébé s’accroche.. bon signe…
Et la 1ère écho, cœur qui bat…joie…annonce « officielle » les grandes sœurs, les parents, les amis, et le monde entier…un 4ème !
Ventre qui s’arrondit, nausées qui réduisent, du bonheur à venir..
‘Baby boy à bord’…bavoir avec un tracteur, habits de p’tit gars récupéré et acheté à droite à gauche…un p’tit frère, p’tit fils, p’tit gars qui fait déjà le bonheur de sa maman, papa, sœurs, grands parents, tante, oncle, etc…

Un si grand bonheur, un si bel espoir…
Sept mars, 2 écho…écho morphologique…en salle d’attente, tout va bien, papa et maman plaisantent, éteignent les portables…bonjour docteur…oui oui tout va bien…les nuits sont difficiles, « elle ne dort pas »….
Début de l’examen, p’tit gars confirmé, poids autour de 538g…plus de commentaires…l’examen se poursuit…puis prend fin
Suspendre le temps…pour l’éternité…ne jamais aller au delà de cet instant…
« Il y a un problème »….

Malformation, pieds bots, problème à la colonne vertébral, problème au cervelet…

Coup de tonnerre dans un ciel sans nuage…

Visages qui se ferment , pleurs…les mots en « -in » : incrédulité, impossible, impensable, impossible, impossible, impossible,…..

Etre parents et décider de ne pas connaître, de ne pas voir grandir….

Notre petit Gaspard, notre si bel espoir, notre tristesse infinie….nous avons choisi la vie avec toi dans nos coeurs.

Fanny, maman de 3 miss et de Gaspard
May 2 2017, 2:09pm

À vous de témoigner, de raconter votre histoire.

Vous pouvez ajouter à vos témoignages une photo, un dessin, ... ou pas. Cet espace est le votre. Vos témoignages seront publiés sans modération aucune.

Merci.